Tarek -el -islam

forum islam
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 40 recommandation pour le foyer musulman (suite3)

Aller en bas 
AuteurMessage
muslimanaba
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Age : 27
Localisation : 04
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: 40 recommandation pour le foyer musulman (suite3)   Jeu 21 Juin - 20:02

Chapitre 3 - La Connaissance Musulmane dans son Foyer

Apprendre à sa famille

C'est une obligation que le chef de famille doit exécuter en obéissance à Allah : {O vous qui avez cru! Préservez sa personnes et vos familles; d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres...** (L'interdiction 66:6)

Ceci est un principe de base en ce qui concerne l'éducation et l'enseignement de sa famille ainsi que de les pousser à faire ce qui est bien et ne pas faire le mal. D'après les commentaires des interprètes de cette ayya, ce devoir appartient au chef de famille.

Qudatah dit : "Il doit leur ordonner d'obéir à Allah et leur interdire de Lui désobéir et les diriger vers le chemin en accord avec les commandements d'Allah et les aider à le faire."

Dahhaak et Muqatil ont dit : "C'est le devoir du musulman d'enseigner à sa famille, y compris son entourage et ses femmes esclaves ce qu'Allah leur a ordonné de faire et ce qui leur a interdit de faire."

'Ali (رضي الله عنه) dit : "Enseigne-leur et apprends-leur la discipline."

At-Tabari (rah) dit : "Nous devons enseigner à nos enfants et à nos épouses la religion et l'amour de Dieu; et tout ce dont ils ont besoin pour avoir de bonnes mœurs."

Le Messager d'Allah (صلى الله عليه وسلم) avait l'habitude d'encourager l'enseignement des domestiques femelles, qui étaient esclaves et que pensez-vous de vos enfants et de vos épouses qui eux sont libres?

Al-Boukhâri (رحمه الله) dit d'après un hadith sahih : "Chapitre : un homme qui enseigne à ses esclaves femmes et à son épouse". Alors il cita le hadith du prophète (صلى الله عليه وسلم) dit : "Il y a trois personnes qui seront récompensés deux fois : ...Un homme qui a une femme esclave à qui il apprend bien les bonnes moeurs, et qui lui enseigne le savoir de manière efficace et ensuit il la libère en la mariant : Il aura deux récompenses."

Ibn Hajar (رحمه الله) dit en commentant sur ce hadith : "Le chapitre : l'enseignement d'un homme à ses femmes esclaves et sa femme." A ce moment-là, il cita le hadith du prophète (صلى الله عليه وسلم) : "Il y à trois personne qui auront deux récompenses :... un homme qui a une femme esclave et qui lui enseigne les bonnes manières et le savoir convenablement et ensuit qui la libère en la mariant : celui-ci aura deux récompenses."

Ibn Hajar (رحمه الله) dit en commentant sur ce hadith : "Le chapitre principal se rapporte principalement respectivement aux femmes esclaves et aux épouses par analogie, à savoir enseigner à sa femme ses devoirs envers Allah et la Sunnah du Messager. Mais ce chapitre insiste plus sur l'éducation qu'on donne à sa femme qu'à ses femmes esclaves."

Avec tout ce qu'un homme a à faire, il peut oublier de s'accorder du temps pour l'éducation de sa femme. Il faut qu'il y remédie en casant du temps pour sa famille et même pour le reste de son entourage et de tenir un cercle d'étude chez lui. Il peut donner la possibilité à tout le monde de connaître l'heure d'étude et les encourager à venir chez lui régulièrement de manière à ce que cela soit un investissement profitable pour lui mais aussi pour les autres. Quelque chose de semblable se produisit lors du temps du Prophète (صلى الله عليه وسلم).

Al-Boukhâri (رحمه الله) dit :"Chapitre : est-ce qu'on peut accorder aux femmes un jour exclusivement pour la recherche de connaissance?" et cita le hadith d'Abou Said al-Khudri (رضي الله عنه): "Les femmes disent au prophète (صلى الله عليه وسلم) : les hommes nous rassemblent toutes dehors et nous ne pouvons te voir pour que tu nous assigne un jour pour nous quand nous avons la possibilité de venir te voir. Alors un jour il mit de côté un jour où ils pouvaient se voir pour l'étude."

Ibn Hajar dit : "On rapporta quelque chose de similaire par le biais de Sahl ibn Salih de la part d'Abou Hurayrah. En effet d'après ce qui a été rapporté le prophète dit (صلى الله عليه وسلم): "Le rendez-vous est dans telle ou telle maison " et il vint vers eux et leur parla."

Ce qu'on peur retirer de cette leçon c'est qu'on doit faire de l'enseignement aux femmes dans leur maison et on peut se rendre compte à quel point les femmes des compagnons étaient réjouies à l'idée d'apprendre. Orienter l'enseignement seulement pour les hommes et non pas aux femmes est un manque grave de discernement de la part des chefs de famille et des da'iwats.

Des lecteurs peuvent se demander ce qu'on doit leur étudier une fois qu'on a mis un jour de côté et que l'on a mis nos familles au courant de ces jours d'études. Par quoi doit on commencer?

- Je suggère qu'il faudrait commencer par un programme simple pour enseigner à la famille en général et les femmes en particulier en ayant recours à ces livres :

Le tafsir d'Al-'Allamah Ibn Sa'di, intitulé Taysir al-Karim Al-Rahman fi Tafsir Kalam al-Manan qui est publié dans sept volumes est écrit dans un style simple. Vous pouvez le lire et en enseigner les versets et certains passages.

Riyad al-Salihin: Vous pouvez avoir des discussions au sujet des ces hadiths ainsi qu'à propos des notes de bas de page et des leçons qu'on peut en retirer. Vous pouvez aussi avoir recours au livre Nuzhat at Muttaqin.

Hasan al Huswa bima thubita an Allahi wa Rasoulihi fi'l-Nuswah de al-'Allamah Sidiq Hasan Khan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muslima041.skyblog.com
muslimanaba
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Age : 27
Localisation : 04
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: 40 recommandation pour le foyer musulman (suite3)   Jeu 21 Juin - 20:03

Il faut également inclure dans le programme de l'enseignement des femmes et de la famille est de leur rappeler les conférences données par des chercheurs du savoir dignes de confiance auxquelles ils peuvent assister de manière à ce qu'ils aient une variété de sources excellentes pour apprendre. On ne doit pas oublier non plus les programmes de l'Idha'at al-Kuran al-Karim. Une autre manière d'enseigner est de rappeler aux membres de la famille des jours particuliers où les femmes peuvent se rendre aux librairies islamiques pour emprunter des livres selon les règles de la chari'a à savoir le port du hijab, etc.

10) Commencer à se faire une bibliothèque islamique dans votre propre maison

Avoir une bibliothèque islamique chez soi est une autre manière d'aider l'enseignement de votre famille et de développer leur compréhension de la religion pur leur permettre d'adhérer à ses règles. Elle n'a pas à être exhaustive. Il faut choisir de bons livres, les mettre dans des endroits accessibles à tous et encourager les membres de la famille à les lire.

Vous pouvez mettre les livres dans une endroit propre et rangé de la salle à manger et à un endroit convenable dans la chambre à coucher ou dans la chambre d'ami. Ainsi n'importe quel membre de la famille pourra y accéder facilement pour les lire régulièrement.

Pour mettre au point une bibliothèque convenable, il serait préférable d'y inclure des références pour faciliter la recherche des membres de votre famille en fonction de la variété des sujets si bien que cette méthode facilitera la recherche pour vos enfants. Et n'oublions pas qu'Allah aime les choses bien entreprises. Il faut également penser à y mettre des livres de différents niveaux de compréhension dans le but de permettre aussi bien aux jeunes qu'aux personnes âgées, ou aux femmes et aux hommes de les utiliser. Vous devriez également avoir des livres que vous pourriez offrir à vos hôtes, aux amis de vos enfants et aux invités de la famille. Cela dit il faut essayer de trouver des livres dont la couverture attire l'oeuil, qui sont donc bien présentés et avec des sources et une classification des hadiths bien mentionnées. Vous pouvez tirer un gros avantage des librairies islamiques et des expositions en faisant vous-même votre propre bibliothèque.

En effet allez consulter et demander conseil auprès de ceux qui ont de l'expérience dans le domaine du livre. Par conséquent une bonne manière de faciliter la recherche des livres des membres de votre famille est de les classer en fonction des sujets, en mettant les livres d'interprétation sur une étagère et ceux qui se rapportent aux hadiths de l'autre côté de l'étagère, ensuite ceux qui relèvent du fiq sur une autre étagère et ainsi de suite. Un des membres de la famille pourrait aussi faire une compilation des livres en les classant par ordre alphabétique ou en fonction des sujets pour faciliter la recherche de la documentation.

Beaucoup d'entre vous qui veulent mettre au point une bibliothèque pourraient s'approprier ces livres.

Voici quelques suggestions :

Interprétation

- Tafsir d'Ibn Kathir
- Tafsir d'Ibn Sa'di
- Zubdat At-Tafsir de al-Achkar
- Bada'i At-Tafsir d'Ibn al-quayyim
- Usoul At-Tafsir d'Ibn 'Uthaymin
- Lamahit fi 'Uloum al-Quran de Mohammed al-Sabbagah

Hadiths

- Sahih al-Kalim At-Tayyib
- 'Aml al-Mouslim fi'l-Yawm wa'l-Laylah (ou Al-Sahih al-Musnad min Adkar al-Yawm wa'l-Laylah)
- Riyad as-Salihin et ses commentaires de Zubaydi
- Mukhtasar Sahih Mouslim de al-Mundhiri et de al-Albani
- Sahih al-Jam' al-Saghir
- Da'if al-jami'al-Saghir
- Sahih al Targhib wAt-Tahrib
- Al-Sunnah wa Makanatouha fil-Tachri'
- Qawa'id wa Fawa'id min al'A'rba'in al-Nawaiyah de Nazim Sultan

'Aqida

- Fath al-Majid Charh Kitab At-Tawhid, publié par Arna'out.
- A'lam al-Sunnah al-Manchourah de al-Hakami
- Charh al-'Aquidah At-Tahawiyah, publié par al-Albani
- Les collections au sujet de la 'Aquidah de 'Omar Sulayman al-Achqar en 8 parties
- Achrat al-Sa'ah du Docteur Youssouf al-Wabil

Fiqh

- Manar al-Sabil d'Ibn Duwian
- Irwa' al-Ghalil de al-Albani
- Zad al-Ma'ad
- Al-Mughni d'Ibn Qudamah
- Fiqh al-Sunnah
- Al-Mulakhas de al-Fiqui de Salih al-Fawzan
- Les collections des fatwas par différents intellectuels (Abd al'Aziz Ibn Baz, Mohammed Salih al-'Uthaymin, 'Abd-Allah ibn Jibrin)
- Sifat Salah al-Nabi (صلى الله عليه وسلم) de Cheikh al-Albani et de Cheikh 'Abd al'Aziz ibn Baz
- Mukhtasar Ahkam al-Jana'iz d'al-Albani.

La bonne conduite et la purification de l'esprit

- Tahdib Madarij al-Salikin
- Al-Fatwa'id
- Al-Jawab al-Kafi
- Tariq al-Hijraytayn wa Bab al-Sa'adatan
- Al-Walib al-Sayib
- Rafa'i al-Kalim At-Tayib d'Ibn al-Qayyim
- Lata'if al-Ma'arif d'Ibn Rajab
- Tahdib Maw'izat al-Mu'minin
- Ghada' al'Adhab

Sirah et biographies

- Al-Bidayah wa'l-Nihayah d'Ibn Kathir
- Muhtasar al-Chama'il al-Mohammediyyah d'At-Tirmidhi, de al-Albani
- Al-Rahiq al-Maktoum d'al-Mubarakpouri (disponible en français)
- Al-'Awassim min al-Qawassim d'Ibn al-'Arabi, publié par al-Khatib et par al-Istanbouli
- Al-Mujtama' al-Madani (en 2 volumes) de Cheick Akram al-'Umari (disponible en français sous le titre La société médinoise à l'époque du Prophète (ra)

- Siyar A'lam al'Nubala'

- Minjah Kitabat At-Tarik al-Islami de Mohammed ibn Samil al-Salami

Il existe d'autres bons livres sur différents sujets comme :

- Cheikh Mohammed ibn Nasir al-Sa'di
- Cheikh 'Abd al-Rahman ibn Nasir al-Sa'di
- Cheikh 'Omar Sulayman ibn Achqar
- Cheikh Mohammed ibn Ahmad ibn Isma'il al-Muqaddim
- Professeur Mohammed Mohammed Husayn
- Cheikh Mohammed Jamil Zayno
- Les livres du Professeur Husayn al-'Awayish sur al'Raqa'iq
- Al-Iman de Mohammed Na'im Yassin
- Al-Wala wa l-Bara de Cheikh Mohammed Sa'id al-Qatani
- Al-Inhirafat al-'Adqiyat fi'l-Qarnayn At-Thani 'Achara wa'l Thalith 'Achara de 'Ali Ibn Bukhayt al-Zahrani
- Al-Mouslimoun wa Zahirat al-Nafsiyah de 'Abd-Allah al-Chabanah
- Al-Mar'ah bayn al-Fiqh wa-Qanoun de Mousatapha al-Siba'i
- Al Usrah al-Mouslimah amaam al-video wa'l-tilifizion de Marawan Kijik
- Al-Mar'ah al-Mouslimah I'daatauha wa mas'ouliyatuha de Ahmad Abou Batin
- Mas'ouliyat al-Abb al-Mouslim fi Tarbiyat Waladhi de 'Adnan Baharith
- Hijab al-Mouslimah d'Ahmad al-Barazi
- Wa Jaa'a Dawr al-Majous de 'Abd-Allah Mohammed al-Gharib
- Les livres du Cheikh Bakr Abou Zayd
- Abhaat al-Cheikh Machour Hasan Salman

Il y a beaucoup d'autres bons livres, utiles - ce que nous avons mentionné n'est qu'à titre d'illustration et n'est en aucun cas une liste complète. Il y a également d'autres livrets et des revues utiles mais cela demanderait beaucoup de temps de tous les citer. Le musulman doit consulter les autres frères et réfléchir. Quiconque Allah lui veut du bien, Il l'aidera à comprendre sa religion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muslima041.skyblog.com
muslimanaba
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Age : 27
Localisation : 04
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: 40 recommandation pour le foyer musulman (suite3)   Jeu 21 Juin - 20:04

Une bibliothèque de cassettes audio à la maison

Avoir un radio cassette chez soi est utile. Il est vrai qu'on peut l'utiliser aussi bien en mal qu'en bien. Comment peut-on l'utiliser de manière à plaire à Allah?

Une bonne manière de le faire est d'avoir une bibliothèque de cassettes islamiques faites par des intellectuels, des fuqaha', des conférenciers, des écrivains et des prêcheurs.

Ecouter des cassettes de récitation du Coran de quelques Imams par exemple lors des prières de Tarawih peut avoir un grand impact sur les membres de la famille, soit en faisant impression sur eux par la signification de la Révélation soit en les aidant à mémoriser le Coran grâce à une écoute répétitive.

Ceci les protégera d'autant plus car au lieu d'écouter de la musique et des chants de Satan il entendront de la récitation coranique car il n'est pas bon que les mots du Rahman (Allah) d'être mélangés avec de la musique de Satan dans le coeur du croyant.

Des cassettes de fatwas peuvent aussi voir un grand effet sur les membres de la famille et les aider à comprendre de nombreuses règles dans leurs vies quotidiennes. Nous suggérons d'écouter des cassettes de fatwas données par les intellectuels comme Cheikh 'Abd al-Aziz ibn Baz, Cheikh Mohammed Nasir al-Din al-Albani, Cheikh Mohammed al-'Otaymin, Cheikh Salih al-Fawzan, et d'autres chercheurs dignes de confiances.

Les musulmans doivent également faire attention aux sources d'où viennent les fatwas. il faut faire attention de quel point de vue on considère la religion. Il faut choisir des sources de personnes qui sont connues car ils sont justes et pieuses, qui posent ses fatwas en fonction de hadiths solides, qui ne sont pas fanatiques dans leurs propos, qui sont enclin au juste milieu sans pour autant être indulgent ni trop extrême dans ses dires. Demandez à un expert, comme il est dit dans le verset le discernement (al Furqan) 25:59: "[...] Interroge donc qui est bien informé de Lui."
Enquière-toi de Lui à toute personne qui s'y connaît (dans le domaine de la religion)".

Ecouter des conférences faites par ceux qui essaient de faire prendre conscience de l'ummah, d'établir des preuves et de dénoncer le mal est très important pour la constitution de personnalités dans le foyer musulman.

Il y a beaucoup de cassettes et de conférences et le musulman a besoin de connaître la méthodologie du son de manière à distinguer les conférenciers du son des autres et en chercher les cassettes qu'ils peuvent écouter avec confiance. Voici quelques-uns de ces critères :

Le conférencier devrait être un croyant de la 'aqidah du Groupe Préservé, Ahl al-Sunnah wa'l-Jama'ah, en adhérant à la sunnah et en rejetant de pied ferme à la bida'ah. Le locuteur doit être modéré, ni extrémiste, ni indulgent.

- Il doit faire ses conférences sur des hadiths solides et doit faire attention aux hadiths fabriqués.
- Il doit faire preuve de perspicacité dans certaines situations et dans des réalités de la ummah. Il doit offrir le remède approprié pour problème en fonction de ce dont les gens ont besoin.
- Il doit dire la vérité autant que possible et ne pas dire des choses fausses ou faire plaisir aux gens en mettant en colère Allah.

On s'est souvent rendu compte de l'impact qu'avaient les cassettes sur les enfants, soit en les aidant à mémoriser le Coran en écoutant un jeune lecteur ou encore des du'as à réciter à différents moments de la nuit et du jour, ou des manières islamiques, ou des anachides (chants religieux accompagnés d'instruments) avec un message utile et ainsi de suite.

Mettre les cassettes dans les tiroirs d'une façon organisée permettra de les trouver facilement, les protégera de tout dommage et empêchera que les jeunes enfants s'amusent avec. Nous devons distribuer de bonnes cassettes quand on les donne ou quand on les prête aux autres après les avoir écouter. Posséder un radio cassette dans sa cuisine sera utile à la femme de maison en avoir un autre dans sa chambre à coucher sera également utile à n'importe qui même lors des derniers moments de la journée.

Invitation chez vous des gens bons et droits ainsi que des chercheurs du savoir

Si des gens de foi entrent chez vous, cela accroîtra la lumière et cela apportera beaucoup d'avantages de par les conversations et les discussions que vous aurez avec eux. Celui qui porte le musc doit soit vous en donner un peu ou vous lui en achèterait ou encore vous trouverez qu'il sent bon.

Quand vos enfants, vos frères et vos parents s'assoient auprès de tels hôtes, et que les femmes écoutent de derrière le rideau ou de l'écran ce qu'on dit, ceci offre un expérience au sujet de l'éducation à tout le monde. Si vous invitez des gens biens chez vous vous empêcherez les gens de mauvaise foi de venir.

Apprendre les règles islamiques en ce qui concerne la maison

Ceci inclut :

Prier chez soi

En ce qui concerne les hommes, le Prophète (صلى الله عليه وسلم) dit : "Le meilleur des croyants est celui qui prie chez lui - mis à part les prières prescrites " (Al-Boukhâri, al-Fath, n°731)

C'est une obligation que de faire les cinq prières à la mosquée sauf si on a un excuse valable.

Le Messager d'Allah (صلى الله عليه وسلم) dit : "La meilleure des croyantes est celle qui prie dans les coins les plus extrêmes de la maison." (Hadith sahih rapporté par At-Tabarani, 3311)

Un homme ne doit pas être guidé dans la prière dans sa propre maison et personne ne doit s'asseoir à la place du chef de famille si ce n'est avec sa permission. Le messager d'Allah (صلى الله عليه وسلم) dit : "Un homme ne doit pas être guidé dans la prière dans un lieu où il a l'autorité personne ne doit s'asseoir à sa place chez lui sans sa permission." (At-Tirmidhi, n°2772)

En d'autres termes personne ne doit le devancer dans la prière chez lui ou dans un endroit où il a de l'autorité comme un chef de famille chez lui ou un imam dans une mosquée. Parallèlement il n'est pas permis de s'asseoir dans un endroit intime qui appartient au maître de la maison comme par exemple un lit ou un matelas si ce n'est sans sa permission.

Demander la permission d'entrer

{O vous qui croyez ! n'entrez pas dans les maisons autres que les vôtres avant de demander la permission (d'une façon délicate) et de saluer leurs habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous. Si vous n'y trouvez personne, alors n'y entrez pas avant que permission vous soit donnée. Et si on vous dit :"retournez ", eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. Et Allah, de ce que vous faîtes est Omniscient.** (la Lumière (al-Nour) 24:27-28)

{... Entrez donc dans les maisons par leurs portes...** (la vache (al-Baqarah) 2:189)

Il est permis de rentrer dans des maisons qui sont vides si on a quelque chose de légitime à y faire comme par exemple une maison que l'on prépare pour des invités.

{Nul grief contre vous à entrer dans des maisons inhabitées où se trouve un bien pour vous. Allah sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez.** (la Lumière 'al-Nour 24:29)

Il ne faut pas se sentir trop timide face à la nourriture quand on est chez des amis ou des de la famille lorsque ces derniers n'y voient pas d'inconvénients et ou encore chez des personnes dont on a les clefs et qui n'y voient aucune objection à ce que vous mangiez chez eux.

{Il n'y a pas d'empêchement à l'aveugle, au boiteux, au malade, ainsi qu'à vous même de manger dans vos maisons ou dans les maisons de vos pères, ou dans celles de vos mères, ou de vos frères, ou de vos soeurs, ou de vos oncles paternels ou de vos oncles maternels, ou de vos tantes maternelles, ou dans celles dont vous possédez les clefs, ou chez vos amis. Nul empêchement à vous, non plus de manger ensemble ou séparément." (Verset la Lumière (Al-Nour) 24:61)

Dire aux enfants et aux servants de ne pas entrer dans la chambre à coucher des parents sans leur permission à l'heure à laquelle on a l'habitude de dormir, à savoir avant le Fajr; à l'heure de la sieste et après al-'icha.

S'ils s'avèrent qu'ils tombent sur quelque chose qu'ils n'auraient pas dû voir, ils sont excusée car on les considère comme des tawwafins, à savoir des personnes qui circulent dans la maison et il paraît difficile de mettre fin à leurs allées et venues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muslima041.skyblog.com
muslimanaba
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Age : 27
Localisation : 04
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: 40 recommandation pour le foyer musulman (suite3)   Jeu 21 Juin - 20:05

"O vous qui avez cru ! Que les esclaves que vous possédez vous demandent permission avant d'entrer, ainsi que ceux des vôtres qui n'ont pas encore atteint la puberté, à trois moments : avant la salat de l'aube, à midi quand vous enlevez vos vêtements, ainsi qu'après la salat de la nuit; trois occasions de vous dévêtir. En dehors de moments, nul reproche ni à vous, ni à eux d'aller et venir, les uns chez les autres. C'est ainsi qu'Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage.** (la Lumière (al-Nour) 24:58)

Il est interdit d'aller fouiller dans la maison d'autrui sans leur permission. Le Messager d'Allah (Puisse Allah le bénir et le protéger ) dit :

"Quiconque entre chez quelqu'un sans sa permission, mets les yeux là où il ne faut pas et il n'y a ni diyah ni qisas (prix du sang ou représailles dans ce cas." (Ahmad, al-Musnad, 2/385; Sahih al-Jami', 6046)

Une femme qui a divorcé par pour la première ou la seconde fois (et qui a la possibilité de retrouver son mari) ne doit pas quitter son foyer durant la 'iddah et doit être aider financièrement. Allah dit : {O Prophète! Quand vous répudiez les femmes, répudiez-les conformément à leur période d'attente prescrite; et comptez la période; et craignez Allah Votre Seigneur. Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu'elles n'en sortent pas à moins qu'elles n'aient commis une turpitude prouvée. Telles sont les lois d'Allah. Quiconque cependant transgresse les lois d'Allah, se fait du tort à lui-même. Tu ne sais pas si d'ici là Allah ne suscitera pas quelque chose de nouveau! (par exemple demander à sa femme de revenir après un premier ou second divorce)** (le Divorce (At-Talaq) 65:1)

Il est permis à un homme d'abandonner une épouse rebelle à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison, en fonction de la législation musulmane dans n'importe quel cas que ce soit. Les preuves pour abandonner son épouse à l'intérieur de la maison est la ayah : {Refuse de partager leur lit...** (les Femmes (al-Nisa') 4:34)

En ce qui concerne l'abandon des épouses à l'extérieur de la maison; le messager d'Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah reposent sur lui le fit en les laissant dans leur appartement et resta dans une pièce en dehors des maisons des épouses. (Hadith rapporté Al-Boukhâri, Kitab At-Talaq, Bab fi'l-Ila')

On ne devrait pas rester tout seul toute une nuit dans une maison. Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) rapporta que le Prophète (que la paix et le bénédiction d'Allah reposent sur lui) interdit de rester seul et dit qu'un homme ne doit pas rester tout seul toute une nuit, et de voyager seul. (Ahmad dans al-Musnad, 2/91)

Ceci est dû aux sentiments de solitude quand on est tout seul et aussi la possibilité de se faire attaquer par des ennemis ou des voleurs ou encore la possibilité de tomber malade. Si quelqu'un est accompagné, il eut contre-attaquer et troubler quelqu'un pour le soutenir s'il venait à tomber malade. Cf. al-Fath al-Rabani, 5/64.

Il ne faut pas dormir dans une maison où il n'y a pas mur qui puisse vous protéger. le messager d'Allah (puisse Allah le protéger et le bénir) dit : ""Si quelqu'un dort dans une maison où il n'y a pas de mur qui mette à l'abri, personne n'est responsable de ce qui peut arriver." (Abou Dawoud, al-Sunan, n°5041, Sahih al-Jami', 6113)

Il y a un commentaire au sujet de ce hadith dans 'Awn al-Ma'boud, 13/384. Quelqu'un qui dort peut rouler dans son sommeil et il n'y aura aucun mur pour l'empêcher de tomber et par conséquent il peut mourir. dans ce cas, on ne pourra blâmer personne pour les causes de sa mort et sa négligence amène Allah à ne plus le protéger car il n'a pas pris les précautions nécessaires. Le hadith peut donc être interprété de différentes manières.

'Abd-Allah ibn Abi Qutadah rapporta de son père qu'ils avaient mis de l'eau de côté pour faire ses ablutions et qu'un chat vient lécher le récipient. Il prit l'eau et fit ses ablutions avec. Ils dirent : "O Abou Qutada! Le chat but de cette eau."
Il dit qu'il avait entendu le Messager dAllah (que la bénédiction et la paix d'Allah reposent sur lui) : les chats font partie de la maison et on les compte parmi ceux qui font le tour de la maison.'" (Hadiht rapporté par Ahmad dans al-Musnad, 5/309, Sahih al-Jami', 3694)

D'après un autre commentaire il dit : "Ils [les chats] ne sont pas des najis, ils font partie de ceux qu'on appelle les tawwafins comme les enfants, les domestiques qui habitent dans votre foyer." (Ahmad dans al-Musnad, 5/309; Sahih al-Jami', 2437)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muslima041.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 40 recommandation pour le foyer musulman (suite3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
40 recommandation pour le foyer musulman (suite3)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre de recommandation pour une élève
» Lettre de recommandation pour une élève
» agrement pour le foyer ou pour une personne?
» Lettre de recommandation pour des élèves de terminale
» Les cartes de voeux au profit du Foyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tarek -el -islam :: Vie sociale :: La famille en islam-
Sauter vers: